Presse
A travers la presse...

-Saigon Times: ..."Des louanges pour l'extraordinaire Stéphane Tran
Ngoc... Il incarne l'exemplarité d'une brilliance technique époustouflante...
un compréhension imaginative...  exécutée d'une manière extraordinaire...
devint dans ses mains une oeuvre d'une intensité et d'une beauté
hallucinantes... Stéphane Tran Ngoc doit être l'égal de Paganini... une
prestation d'un "autre monde"... le concert d'une vie.


-Le Monde de la Musique: ... "Soliste délicat et sensible, le violoniste
Stéphane Tran Ngoc détient une sonorité chaleureuse qui convient
parfaitement à la sonate (...) de Ravel ".

-Centre Presse: "Avec le concerto de Mendelssohn, très marqué par la
personnalité du soliste, tout changeait : passionné, rayonnant, Ie jeune
virtuose Stéphane Tran Ngoc possède une sonorité bien timbrée,
chaleureuse, jamais forcée. Son interprétation convenait particulièrement à
cette œuvre de charme ".

-Le Monde: ... "une révélation...un bonheur...un violoniste aux nerfs
d'aciers.. jeune pape infaillible dans Schumann et Prokofiev".

-Compact Disc Classique: ... "Stéphane Tran Ngoc possède un jeu qui
témoigne déjà d'une certaine maturité: sonorités perlées, phrasés équilibrés,
doigtés précis. Un véritable apprenti-poète aussi avec cette manière innée de
faire chanter son instrument avec une pétillance voilée et un à propos juste.
Retenez bien ce nom: Tran Ngoc, il fera parler de lui .

-The Washington Post: ... "une prestation passionnée et précise... il a cette
qualité magique où l'instrument devient une extension continue de l'esprit".

-Luister Magazine (Belgique): ... "Quiconque connaît les difficultés
thématiques de la composition sera surpris de voir de quelle manière
Stéphane Tran Ngoc les interprète avec aisance (apparemment); c'est un
musicien racé. Sa tonalité extrêmement délicate, comme le flot d'une petite
rivière, ne sera pas directement associée à Schumann, mais le résultat est
tout simplement sublime".

-The Strad: ... "des vertus exceptionnelles de justesse et de timbre... un
succès hors du commun... le public debout après ses bis... très
impressionnant".

-Nord Eclair Matin: ... "ce morceau de choix (concerto de Brahms) est en
plus pour le soliste comme une sorte de défi permanent qui ne sacrifie
cependant pas tout à la virtuosité. II en faut évidement et 1e jeune
violoniste n'en manque pas. Il n'en use pas moins avec une étonnante
maturité, se jouant comme par plaisir des périls d'une partition vraiment
sans complaisance, avec rigueur et une maîtrise parfaite. De plus, le jeune
talent exceptionnel a 1a délicatesse de ne pas bouder l'orchestre qui se fait en
même temps un complice vigilant pour donner au concerto toute son
ampleur ".

-Ouest France: ... "une prestation simplement excellente, simple et
excellente... un modèle de délicatesse, de justesse, de respect... une maîtrise
parfaite".